Biographie 

 

 

Haylen est une Pin-up des temps modernes. Perchée sur ses talons en toutes circonstances, rien ne saurait entailler ses rêves et ses envies.

A l’adolescence, plus attirée par la musique que par les études, elle décide de sécher les cours pour apprendre la guitare avec des copains place des Innocents à Paris. De « Nirvana » à « Incubus » en passant par « System of a Down », Haylen se découvre une véritable passion. C’est dans le métro, les squats, les scènes underground et à travers les Jam sessions qu’elle va se forger une solide réputation de guitariste rythmique et s’affirmer comme une chanteuse talentueuse à la voix suave, profonde. Lors d’une de ces jams, elle croise la route de Simon Truxillo et d’Andrew Mazingue qui vont lui permettre d’enregistrer ses premiers titres et ainsi, de concrétiser ses ambitions. Puis un jour, entre en scène « sa diva punk » Amy Winehouse, qui lui fait découvrir l’âme de la soul, du jazz, de tout l’univers vintage et glamour des 50’s/60’s et ses icônes qui l’inspirent encore aujourd’hui : Etta James, Aretha Franklin, Wanda Jackson, Betty Davis, Marvin Gaye, Elvis Presley…

Forte de ses différentes expériences et accompagnée de ses musiciens, Haylen part alors en tournée à Londres et dans toute la France pour près de 300 dates (concerts et festivals dont « Les Femmes s’en mêlent » à la Machine du Moulin Rouge en 2013).

Après avoir été l'égérie live de « Jack Daniels » à travers tout l’hexagone, elle accepte de participer à l'émission The Voice en 2016. Les 4 coachs se retournent presque instantanément sur elle. Haylen conquiert alors un nouveau public et chante lors des primes devant 8 millions de téléspectateurs.

A sa sortie de l’émission, elle décroche le premier rôle féminin dans l'opéra rock « le Rouge et le Noir », co-écrit par Zazie et produit par Albert Cohen. Elle relève ce nouveau défi en exprimant, chaque soir pendant 4 mois, son talent de chanteuse mais également de comédienne sur la scène du mythique Palace. Une expérience unique qui l’emmène jusqu’en Chine en 2019, pour une tournée de 52 représentations à travers les plus beaux théâtres.

En 2018 et en toute indépendance, Haylen sort un EP « Out of Line » aux sonorités trip-hop et blues. Salué par la critique, cet EP l’amène à se produire sur de nombreuses scènes dont l’American Tours Festival ou encore le Vintage Legend Festival avant de la partager avec divers artistes internationaux de renom tels que Nico Duportal, Ray Collins’ Hot- Club, Sugar Ray Ford, Aisha Khan, Gizzelle,…

Elle se produit également, invitée par, Matthieu Chedid en personne, à partager la scène avec Keziah Jones à la Villa Schweppes en trio lors du festival de Cannes en 2016.

Puis tout s’enchaîne, Haylen intègre la troupe du Jean Paul Gautier « Fashion Freak Show » pour une tournée mondiale, devient meneuse de revue pour le célèbre cabaret Le Crazy Horse, 1ère égérie française de la célèbre marque d’enceintes américaine Klipsch et artiste soutenue par Gibson Guitar. Au printemps 2022, elle prend même la route pour une tournée de 16 Zéniths à travers la France avec le « Dire Straits Experience » (Gérard Drouot Production).

Son premier album « Blue Wine » est composé de 13 titres dont deux en français et un signé Darrel Highman (compositeur des tubes d’Imelda May). Il a été réalisé par Félix Bourgeois, nouveau membre du projet, au studio la Gallandière (Tours). Imaginé avec les codes des années 50/60 parfois 70's, ils enregistrent ces morceaux avec des micros d'époque pour un côté vintage au plus proches de leurs inspirations musicales. C’est un envoûtant voyage à travers le temps entre ses aspirations blues, soul et rock & roll. Les paroles sont directement inspirées de sa vie et de ses expériences, parlant d'amour, de société et de soif de liberté. La voix juste, puissante et incarnée d’Haylen est par ailleurs sublimée par des arrangements de cordes et de cuivres à la fois explosifs et délicats.